ATELIERS DU JEUDI 5 APRÈS-MIDI

Cancers professionnels : étiologies, prévention, recommandations de surveillance médicale et modalités d’indemnisation

Animateurs-conférenciers : Pr Bénédicte Clin-Godard, CHU de Caen - Pr Isabelle Baldi, Université de Bordeaux.

Descriptif de l'atelier : Cet atelier a pour objectif de faire le point sur les étiologies professionnelles des cancers (notamment les lymphomes malins non hodgkiniens et les cancers de la vessie) et de donner des informations pratiques sur les modalités de prévention de ces affections.
Des éléments d’expologie (notamment les questionnaires de repérage des expositions et certaines matrices emploi-exposition) seront également développés de façon interactive, à partir de cas concrets concernant des patients reçus en consultations de pathologie professionnelle ou d’études de terrain.
Nous complèterons cet atelier par un focus sur les actualités en matière de cancers professionnels : résultats d’études récentes et recommandations de bonnes pratiques.
Le public visé : notamment les médecins et infirmiers de santé au travail, internes et collaborateurs médecins.
Nombre maximum de participants souhaités : 50 personnes.
Cet atelier sera proposé uniquement sur le créneau de l’après-midi.

Coordination et plan concret de retour au travail

Valorisable au titre du DPC sous réserve de sa publication

Animateurs-conférenciers : Pr Sophie Fantoni-Quinton - CHRU Lille, Dr Jean-Baptiste Fassier - Hospices civils de Lyon, Pr Audrey Petit - CHU Angers.

Descriptif de l'atelier : Les recommandations de la Haute Autorité de Santé sur la prévention de la désinsertion professionnelle des travailleurs insistent sur la nécessité d’élaborer un plan de retour au travail et de coordonner les actions des différents acteurs afin que ce plan soit effectif.
En s’appuyant sur des cas concrets, cet atelier se propose de donner des pistes pour l’élaboration de ces plans et des astuces, outils et expérimentations transférables pour une coordination efficace. Une large part sera laissée aux échanges.
Nombre maximum de participants souhaités : 50 personnes.
Cet atelier sera proposé uniquement sur le créneau de l’après-midi.

Expositions professionnelle et extra-professionnelle au plomb : les dangers, les expositions, les risques

Valorisable au titre du DPC sous réserve de sa publication

Animateurs-conférenciers : Dr Antoine Villa - Consultation de Pathologie Professionnelle et Environnementale - AP-HM (Marseille), Dr Christine Tournoud - Centre Antipoison et de Toxicovigilance - CHU de Nancy.

Descriptif de l'atelier : Principaux objectifs : connaitre les sources d’exposition au plomb y compris extra professionnelles, connaitre le prise en charge par le médecin du travail y compris celle de la femme enceinte exposée, connaître les mesurages à faire en milieu professionnel (biométrologie, métrologie atmosphérique) et savoir les interpréter, connaître les principes de traitement et le suivi, connaître les moyens de prévention des salariés, et les moyens de protéger les familles.
Avec les événements récents de Notre Dame de Paris, les expositions au plomb sont au-devant de la scène. Les dangers du plomb sont connus depuis longtemps mais des données récentes font apparaitre des effets aux faibles doses.
Les sources d’expositions professionnelles (rénovation du réseau d’eau potable, ou du réseau téléphonique, réhabilitation de bâtiments anciens, vitraillistes, professions liées au tir professionnel, chantiers de réfection des toitures anciennes etc…) et extra-professionnelles sont nombreuses ; il n’est pas rare de se trouver confronter à des salariés exposés simultanément à ces deux sources.
Par conséquent, il est important de les connaître et de bien les distinguer, notamment en effectuant une analyse des isotopes du plomb. Le niveau d’exposition doit être évalué régulièrement et le médecin du travail doit être en mesure d’interpréter les mesurages réalisés.
La prise en charge médicale et le traitement sont bien codifiés. Lorsque le salarié est contaminé par le plomb, le médecin du travail doit l’informer/former et mettre en place des mesures correctives dans l’intérêt de celui-ci, notamment si le salarié exposé est une femme enceinte. Enfin, les moyens de prévention sont indispensables, de même que les mesures visant à épargner les familles des salariés exposés.
Nombre maximum de participants souhaités : 30 personnes.
Cet atelier sera proposé uniquement sur le créneau de l’après-midi.

GIT (Groupement des Infirmiers du Travail) - L’infirmier en santé au travail et la pratique avancée

Animateur-conférencier : Mme Nadine Rauch, infirmière de santé au travail - Présidente du GIT - Membre du réseau des infirmiers enseignants.

Descriptif de l’atelier : Cet atelier a pour objectif de démontrer que les infirmiers en santé au travail dans leur pratique de tous les jours s’inscrivent pleinement dans les pratiques avancées, qu’ils puisent leurs compétences dans leurs expériences mais aussi dans la formation initiale. Cependant pour atteindre le degré requit demandé par le législateur, la formation doit tendre vers un niveau d’excellence.
Le concept de pratiques avancées sous-entend : la réalisation d’activités cliniques, notamment l’évaluation de l’état de santé du salarié par la visite d’information et de prévention. Dans cette approche la place de la clinique du travail est fondamentale. La clinique médicale est la manière d’analyser et de comprendre le rôle du travail dans la construction et la détérioration de la santé des salariés, elle fait appel à un modèle d’homme au travail en s’appuyant sur les apports de l’ergonomie, de la psychodynamique et de l’activité. Cette approche de la santé du salarié par le travail repose sur un raisonnement clinique. Cette approche permet à la fois de poser le diagnostic et de mettre en place des pratiques préventives en santé au travail.
Le public visé : notamment les médecins et infirmiers de santé au travail, internes et collaborateurs médecins.

Nombre de participants maximum : 50 personnes.
Cet atelier sera dupliqué le matin.

GIT (Groupement des Infirmiers du Travail) - Retour d’expérience sur les nouvelles fonctions confiées aux infirmiers de santé au travail

Animateurs-conférenciers : Mme Sylvie Ode - Infirmière de santé au travail - Déléguée régionale GIT (Groupement des Infirmiers du Travail) - Ile de France.

Descriptif de l'atelier : Cet atelier a pour but de montrer le rôle de l’infirmier en santé au travail dans la mise en place d’actions de prévention par le biais de la visite d’information et de prévention.
De cette obligation réglementaire, l’infirmier de santé au travail y a vu un double intérêt : celui d’optimiser le suivi de santé des salariés, en recueillant des éléments de santé utiles, celui de pouvoir participer à la mise en oeuvre de la prévention des risques professionnels, en délivrant des informations, des sensibilisations pour une meilleure gestion des risques professionnels.
Une réelle opportunité, permettant aux infirmiers de s’acheminer vers les pratiques avancées.
Le public visé : notamment les médecins et infirmiers de santé au travail, internes et collaborateurs médecins.
Nombre maximum de participants souhaités : 50 personnes.
Cet atelier sera dupliqué le matin.

INRS/CNAM - Actualités sur les maladies professionnelles en 2020

Animateurs-conférenciers : Anne Delepine - INRS (Paris), Dominique Faucon - TCI Rhône-Alpes (Lyon), Valérie Louvet - CNAM (Paris), Philippe Petit - CNAM-DRP (Paris).

Descriptif de l'atelier : Le médecin du travail, ou de prévention dans la Fonction publique, et de façon plus générale les acteurs des services de santé au travail sont de plus en plus souvent sollicités, autant par les travailleurs que par les employeurs, sur les procédures de déclaration en maladie professionnelle et sur le contentieux que les réponses des organismes de sécurité sociale peuvent soulever. Pour les salariés du régime général et les assurés du régime agricole, une maladie professionnelle doit « être désignée dans un tableau de maladies professionnelles et être contractée dans les conditions définies par ce tableau ou satisfaire aux autres critères de reconnaissance établis par la loi n° 93-121 du 27 janvier 1993 ». Pour les fonctionnaires, l’Ordonnance n°2017-53 du 19 Janvier 2017 https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000033893576&categorieLien=id) rend la réglementation sur la reconnaissance des maladies professionnelles identique à celle du régime général. Les décrets d’application sont parus début 2019.
Objectif : cet atelier a pour but de rappeler les critères d’une maladie professionnelle ou d’une maladie contractée en service, les procédures à effectuer et le rôle que le médecin du travail, ou de prévention, ainsi que les autres acteurs de la santé au travail peuvent avoir pour conseiller et accompagner le salarié ou le fonctionnaire dans ces démarches. Seront reprises aussi les dernières modifications des tableaux.
Le public visé : notamment les médecins et infirmiers de santé au travail, internes et collaborateurs médecins.
Nombre maximum de participants souhaités : 50 personnes.
Cet atelier sera dupliqué le matin.

INRS - Apport du logiciel Altrex dans l’évaluation de l’exposition aux agents chimiques

Valorisable au titre du DPC sous réserve de sa publication

Animateurs : Frédéric Clerc - INRS (Vandoeuvre les Nancy).

  • Stratégie de prélèvement atmosphérique : Andrea Emili - INRS (Vandoeuvre les Nancy).
  • Le logiciel Altrex :Frédéric Clerc - INRS (Vandoeuvre les Nancy).
  • Enjeux de la restitution collective des mesures de biométrologie : Nadia Nikolova-Pavageau - INRS (Paris).
  • Le bon usage d’Altrex pour les mesures de biométrologie : Aurélie Rémy - INRS (Vandoeuvre les Nancy).
  • Témoignage d’utilisateur : Laurent Mercatoris - ACST (Strasbourg).

Descriptif de l'atelier : L’atelier présentera les bonnes pratiques pour l’élaboration de la stratégie d’échantillonnage des mesurages atmosphériques et l’analyse statistique des résultats à l’aide du logiciel Altrex, afin de réaliser un diagnostic d’exposition à des substances chimiques. Une démonstration de la nouvelle version du logiciel Altrex sera faite au travers de cas pratiques. Enfin, des recommandations plus spécifiques seront présentées pour l’usage d’Altrex par le médecin du travail pour l’analyse statistique des données de biométrologie dans l’objectif de la restitution collective des résultats. Cet atelier est ouvert aux médecins du travail, IPRP toxicologues, ingénieurs HSE.
Nombre maximum de participants souhaités : 50 personnes.
Cet atelier sera dupliqué le matin.

INRS - Comportement sédentaire et travail

Animateurs-conférenciers : Kévin Desbrosses - INRS (Nancy), Laurent Kerangueven - INRS (Paris).

Descriptif de l'atelier : L’évolution des modes de vies, dans les sociétés économiquement développées, s’est traduite par une augmentation de l’inactivité physique et du temps passé assis. Dans la sphère professionnelle, c’est notamment le cas des salariés travaillant sur écran chez lesquels la posture de travail assise est la plus fréquemment observée. Or, lorsque celle-ci est prolongée et ininterrompue, elle peut être à l’origine d’un comportement sédentaire, délétère pour la santé. Comment définir le comportement sédentaire ? Quels effets sur la santé ? Comment l’évaluer ? Que mettre en oeuvre pour le limiter ? Cet atelier propose de mieux connaître ce risque peu pris en compte aujourd’hui au niveau professionnel.
Nombre maximum de participants souhaités : 50 personnes.
Cet atelier sera dupliqué le matin.

INRS - Enjeu des poly-expositions en milieu de travail

Valorisable au titre du DPC sous réserve de sa publication

Animateurs : Bénédicte La Rocca - INRS (Vandoeuvre les Nancy), Laureline Coates - INRS (Paris).

Conférenciers : Nicolas Bertrand - INRS (Paris), Philippe Sarazin - IRSST (Québec, Canada).
Descriptif de l’atelier : Les poly-expositions aux substances chimiques sont des situations courantes en milieu professionnel.
Or les effets possibles d’un mélange peuvent être difficiles à appréhender, et en matière de prévention, certaines situations à risques peuvent passer inaperçues. Après une mise au point sur les enjeux des poly-expositions en milieu professionnel, cet atelier a pour objectif de présenter MiXie France, un outil d’aide à l’évaluation du risque chimique en cas de poly-expositions, en s’appuyant sur des exemples pratiques de terrain. Cet atelier s’adresse à tous les préventeurs : médecins du travail, infirmiers en santé au travail, ingénieurs en prévention des risques professionnels… Le but est d’apporter aux préventeurs des pistes concrètes pour les aider à prendre en compte les poly-expositions dans leur démarche de prévention.

Nombre de participants maximum : 80 personnes.
Cet atelier sera dupliqué le matin.

INRS - Exosquelettes et Prévention des troubles musculo squelettiques

Animateurs-conférenciers :
Mathilde Schwartz - INRS (Paris), Jean Theurel - INRS (Nancy), Jean-Jacques Atain Kouadio - INRS (Nancy).

Descriptif de l’atelier : Un exosquelette c’est quoi ? Présentation, démonstrations et essais d’exosquelettes passifs et actifs. Un exosquelette, pourquoi ? Présentation d’une synthèse des connaissances sur les intérêts et limites de l’usage d’exosquelettes à des fins de prévention des TMS.
Un exosquelette, comment ? Présentation des points de vigilance et des repères pour l’intégration de ces technologies en entreprise.

Nombre de participants maximum : 25 personnes.
Cet atelier sera dupliqué le matin.

Intervention en entreprise sur les RPS : les points clefs pour réussir

Valorisable au titre du DPC sous réserve de sa publication

Animateurs : Dr Martine Léonard - DIRECCTE Grand Est (Nancy), Dr Nathalie Nourry - Service de Pathologie Professionnelle - Hôpitaux universitaires de Strasbourg, Mme Frédérique Galois Haumant - Psychologue du travail - STSA Mulhouse, Victor Gasia - UNISIMES (Strasbourg)

  • Apport d’expériences de terrain dans un SST en inter entreprise - Frédérique Galois Haumant
  • Soutien technique pour la simulation -Victor Gasia
  • Les conditions nécessaires à la mise en place d’une démarche de prévention des RPS en entreprise - Nathalie Nourry
  • Rôle du médecin du travail : de la veille à l’alerte avec construction d’un argumentaire solide - Rôle et engagement de chacun (employeur, IRP, salariés) - Martine Léonard

Descriptif de l'atelier : Les risques psychosociaux sont une préoccupation constante des équipes de santé au travail. Des outils tels que le RPS DU, ont été développés et largement diffusés pour aider les services de santé au travail dans leur mission de prévention des risques professionnels.
Mais avant l’utilisation des différents outils existants, il faut déjà rencontrer l’employeur et/ou le manager selon la taille de l’entreprise et lui présenter la problématique qui justifie votre intervention.
Dans cet atelier pratique, nous vous proposons d’aborder la préparation et l’entretien avec le directeur et/ ou le manager de l’entreprise où vous souhaitez intervenir. Comment aborder le sujet, comment argumenter ? Comment réagir face à un refus ? …
Pour cela la simulation d’un entretien sera réalisée selon un scénario, puis commentée par les participants et les orateurs.
Nombre maximum de participants souhaités : 20 personnes.
Cet atelier sera proposé uniquement sur le créneau de l’après-midi.

Pathologies respiratoires en milieu agricole : démarche diagnostique et de prévention en exploitation agricole ?

Animateurs-conférenciers : Pr Bruno Degano - CHU de Besançon, Dr Jean-Jacques Laplante - REPRAN - MSA Franche Comté, Dr Pascale Herbrecht - MSA Alsace.

Descriptif de l'atelier : Cet atelier a pour objectif de faire le point sur les principales pathologies respiratoires en milieu agricole : asthmes, BPCO, pneumopathies d’hypersensibilité. La démarche de recherche des causes selon les métiers et activités, secteurs agricoles, l’accompagnement par le réseau REPRAN MSA/ASEPT, les possibilités de maintien dans l’emploi et de reconnaissance en maladie professionnelle.
Nombre maximum de participants souhaités : 50 personnes.
Cet atelier sera proposé uniquement sur le créneau de l’après-midi.

Point sur les aptitudes médicales à la conduite et point sur la réglementation

Animateurs-conférenciers : Pr Barbara Charbotel - CHU de Lyon, Dr Philippe Lauwick - ACMF Lille.

Descriptif de l'atelier : Cet atelier sur les aptitudes médicales à la conduite automobile propose une mise au point sur les critères médicaux actuels permettant l’obtention ou le maintien du permis de conduire avec un focus particulier sur les conducteurs professionnels. Il s’agit aussi d’apporter des éléments sur l’interprétation des textes réglementaires. Cet atelier permettra également de préciser les conditions dans lesquelles les médecins agréés délivrent leurs avis et comment ils peuvent interagir avec les autres professionnels de santé.
Nombre maximum de participants souhaités : 60 personnes.
Cet atelier sera proposé uniquement sur le créneau de l’après-midi.

Prévention dans les TPE

Animateurs-conférenciers : Mme Sandrine Muller - Responsable pôles technique et formation au GIMS13 (Marseille) et vice-présidente de l’AFISST, Mme Mylène Duvillier - Ergonome au SIST AMB (Annecy) et membre du CA de l’AFISST, Mme Virginie Rascle - Ergonome Européen® - Chargée de développement à l’ASTIA et présidente de l’AFISST, M. Jean-Charles Beyssier, Chargé d’enseignement et chercheur associé, ESQESE UCLy MANSAT Grenoble Alpes.

Descriptif de l'atelier : Les TPE ont un fonctionnement très spécifique, qui s’appuie sur la polyvalence et une organisation peu formalisée. La prévention des risques y semble perçue comme une contrainte, les préoccupations étant davantage d’ordre commercial et financier. Ces priorités peuvent être abordées comme des leviers pour impliquer les chefs d’entreprises dans l’action.
Cette implication des chefs d’entreprise, acteurs principaux d’une culture de la prévention des risques professionnels, passe par des approches adaptées et innovantes.
Par ailleurs, la prise en compte de la santé du dirigeant est étroitement liée à celle de l’entreprise, devenant ainsi un vecteur de développement de la prévention dans les TPE.
L’objectif de l’atelier est de réfléchir aux moyens de mieux toucher les TPE, les sensibiliser à la santé et à la sécurité au travail pour développer des actions de prévention primaire.
A partir d’exemples, les participants échangeront sur les leviers potentiels du développement de la prévention et de la culture de prévention dans les TPE.
Nombre maximum de participants souhaités : 40 personnes.
Cet atelier sera proposé uniquement sur le créneau de l’après-midi.

Prise en charge des dermites de contact professionnelles : les fondamentaux

Valorisable au titre du DPC sous réserve de sa publication

Animateurs : Dr Lynda Bensefa-Colas - Consultation de Pathologies Professionnelles et Environnementales - CHU Paris Centre (Paris), Dr Marie-Thérèse Le Cam - CHI Créteil

Conférenciers :

  • La démarche diagnostique : comment s’en sortir en milieu de travail : Dr Marie-Thérèse Le Cam - CHI Créteil
  • Les gants : comment s’en sortir ?Dr Marie-Noëlle Crépy - Hôtel-Dieu - AP-HP
  • L’école de la main : sa mise en pratique en milieu de travail : Dr Claire Longuenesse - CHU de Nantes, Lynda Bensefa-Colas - Hôtel-Dieu - AP-HP

Descriptif de l'atelier : Le plus souvent d’origine professionnelle, les dermites de contact professionnelles (DCP) peuvent devenir invalidantes. C’est une des premières causes de maladies professionnelles dans de nombreux pays. Le médecin du travail joue un rôle majeur dans le dépistage, l’orientation et le maintien au poste des salariés qui en souffrent.
L’objectif de cet atelier est au travers de cas cliniques, de donner des éléments d’ordre diagnostique des DCPs, notamment allergiques, les situations professionnelles à risque, la prévention. Le rôle du médecin du travail dans la prise en charge sera aussi précisé.
Nombre maximum de participants souhaités : 80 personnes.
Cet atelier sera proposé uniquement sur le créneau de l’après-midi.

Risque amiante : analyse et avis du médecin du travail

Animateurs-conférenciers : Mme Marieke Fidry - Directrice adjointe du travail et Carine Loewenguth - ingénieure de prévention, DIRECCTE - Grand Est.

Descriptif de l'atelier : Préciser le rôle du médecin du travail dans la prévention des risques liés à l’amiante.
• Phase en amont des opérations exposant à l’amiante pour lesquelles l’avis du médecin du travail est attendu:
- Mode opératoire lors de son établissement ou de sa modification (R.4412-146 CT)
- Organisation du travail établi par l’employeur (vacation, habillage, décontamination, pause (R.4412-118 CT)
- Notice de poste (R.4412-116 CT)
- Stratégie d’échantillonnage (R.4412-105 CT)
• Phase en aval de l’exposition, où le rôle du médecin du travail est très important dans l’analyse et le suivi des résultats des contrôles du respect de la VLEP ou sur la traçabilité des expositions.
Public visé : médecins du travail, équipe pluridisciplinaire, IPRP …
Nombre maximum de participants souhaités : 20 personnes.
Cet atelier sera dupliqué le matin.

Urgences en milieu de travail : comment améliorer la prise en charge et la gestion des urgences ?

Animateurs-conférenciers : Dr Negar Sedghi - Médecin du travail - CHU de Strasbourg, Dr Anne Weiss - Responsable SAMU 67, M. Jérémy Ougier-Walliang - Infirmier de santé au travail - ACST, Dr Thomas Perrin, Médecin du travail, Coordonnateur du groupe MARS France, Michael Antczak, Infirmier de santé au travail

Descriptif de l'atelier : L’organisation des secours passe par la formalisation de la conduite à tenir en cas d’urgence ou d’accident, un dispositif d’alerte efficace et la mise à disposition de moyens de secours adaptés dans l’entreprise.
L’atelier s’adresse aux médecins du travail et aux infirmiers de santé au travail.
Les objectifs sont à partir de situations pratiques :

  • Identifier une détresse vitale et gérer la situation d’urgence sur le lieu de travail
  • Elaborer ou participer à la validation d’un protocole d’urgence, rôle de l’infirmier de santé au travail
  • Actualiser les connaissances concernant les recommandations de bonne pratique, du matériel et des drogues utilisées
  • Développer la collaboration avec les structures d’urgence : SAMU-Centre 15, SMUR, SDIS ….

Nombre maximum de participants souhaités : 50 personnes.
Cet atelier sera proposé uniquement sur le créneau de l’après-midi.

Vaccinations en milieu de travail : actualités et conduite à tenir en milieu de soin

Animateurs-conférenciers : Dr Dominique Abiteboul - INRS (Paris), Pr Jean-François Gehanno - Service de Pathologie Professionnelle - CHU de Rouen, Dr Marie-Cécile Bayeux-Dunglas - INRS (Paris), Dr Sylvie Touche - Unité de Médecine et Santé au Travail du personnel Hospitalier - CHU de Reims.

Descriptif de l'atelier : Faire le point sur les vaccinations obligatoires et conseillées en milieu de soin (VHB, DTP, ROR, coqueluche, grippe, ebola), les dernières recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique, et discussion autour de cas pratiques.
Des situations pratiques peuvent également être apportées par les participants pour discussion.
Nombre maximum de participants souhaités : 50 personnes.
Cet atelier sera proposé uniquement sur le créneau de l’après-midi.